Nouvelles plaques

02

 

Plaque à réglage sur site à double glissière                                                                             

Développée avec le Dr Balogh – Clinique Alpes-Belledonne de Grenoble – cette plaque à réglage sur site, d’épaisseur 1 mm au niveau du pont et de 1.2 mm au niveau des glissières, présente plusieurs avantages :

      • Forme anatomique adaptée à la ligne oblique externe
      • Souplesse transversale (adaptation condylienne)
      • Encombrement vertical faible
      • Réglage occlusal avec un vecteur fiable
      • Vis de verrouillage
      • Disponible en 3 longueurs de pont : court, moyen et long         

                                                

Plaque à réglage sur site en losange                                                                                      

Cette nouvelle plaque à réglage sur site répond particulièrement au tracé d’ostéotomie ci-contre, illustrant un tracé linéaire, oblique de haut en bas en longeant la ligne oblique externe, et qui se prolonge le plus loin possible en bas et en avant de la première molaire.

Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Losange déformable sur site
  • Disponible en 3 tailles : courte, moyenne, longue
  • Plaque réglable dans les trois sens de l’espace :

-       Réglage horizontal : -3 mm à +5 mm

-       Réglage vertical : -2 mm à +1 mm

-       Cintrage : +/- 5 mm

 

Plaques droites épaisseur 0.8 mm                                                                                             

Afin de répondre à toutes les indications, la gamme de plaques droites jusqu’alors disponibles en épaisseur 0.6 mm ou 1 mm, s’enrichit désormais de 5 nouvelles plaques en 0.8 mm d’épaisseur.

De couleur bleue, afin de bien les distinguer des autres épaisseurs, 

Elles permettent de disposer d’une rigidité intermédiaire sur les ponts les plus couramment utilisés.

Plaque de fracture symphysaire                                                                                              

Développée avec le Pr Zwetyenga du CHU de Dijon, cette plaque de 1 mm d’épaisseur est dédiée aux fractures symphysaires. Elle permet une fixation efficace et stable des fragments osseux et sa forme spécifique ne gène pas le nerf mentonnier.