La chirurgie reconstructrice

Egalement connue sous le nom de chirurgie plastique, la chirurgie reconstructrice permet de réaliser des opérations de reconstruction de parties du corps humain après que ceux-ci aient été abîmés. Les interventions en chirurgie reconstructrice sont effectuées suite à des traumatismes importants (blessures graves, brûlures sévères…), des maladies ayant entraîné une destruction de tissus mous ou de tissus osseux ou encore pour remédier à des malformations congénitales, qu’elles soient héréditaires ou non.

La chirurgie reconstructrice du visage

De nombreuses interventions bénignes (retrait des kystes et des fistules sur la face et le cou) ou sous anesthésie locale (rhinoplastie, otoplastie, reprise de cicatrice…) sont réalisées sur des patients de tous âges dans le cadre de la chirurgie reconstructrice du visage ou du cou. Des interventions sont également réalisées afin de reconstruire le visage après l’enlèvement de tumeurs, après des nécroses et/ou des infections graves de la peau ou des tissus mous du cou et de la face. Les opérations de reconstruction lourde du visage et du crâne relève de la chirurgie cranio-faciale :

  • Chez l’enfant, la chirurgie reconstructrice cranio-faciale consiste en interventions sur le crâne, les orbites ou les os de la mâchoire (maxillaire et mandibule). Celles-ci peuvent impliquer le remodelage de la voûte crânienne, la réparation de fissures labio-palatines ainsi que des opérations de chirurgie fronto-orbitaire ou de chirurgie orthognathique.
  • Chez l’adulte, la chirurgie reconstructrice cranio-faciale consiste principalement en interventions pour traiter des fractures faciales ou des cancers des voies aéro-digestives (ORL) ainsi que pour une reconstruction du visage post résection oncologique.

La chirurgie reconstructrice du corps

De nombreuses parties du corps peuvent nécessiter des interventions en chirurgie reconstructrice à la suite de dommages corporels importants en raison d’un traumatisme sévère ou d’une maladie grave

La reconstruction mammaire

Elle fait suite à une mastectomie simple (ablation d’un sein) ou à une mastectomie double (ablation des deux seins) lorsque s’est développé un cancer du sein. La reconstruction est faite en utilisant une prothèse ou en prélevant des tissus mous sur le ventre ou sur le dos pour réaliser des greffes.

La reconstruction chez les grand brûlés

Après des brûlures graves sur tout ou partie du corps, la reconstruction de la peau et des tissus mous se fait au moyen de greffes sir les surfaces brûlées. Ensuite peuvent être réalisées de retouches de la peau greffée avec découpe des brides qui risquent de limiter les capacités de mouvement.

La chirurgie de la main

Les opérations de chirurgie reconstructrice de la main peuvent être réalisées pour enlever des kystes sinoviaux, pour réparer des lésions de tendons ou de poulies, pour traiter le syndrome du canal carpien, pour réaliser des transferts tendineux, pour replanter ou revasculariser la main voire pour réaliser de la microchirurgie nerveuse.