L’implantologie dentaire

Branche de la chirurgie dentaire consistant à poser des implants dans la mâchoire inférieure (os maxillaire) et/ou dans la mâchoire supérieure (mandibule), l’implantologie dentaire est également dénommée implantologie orale ou plus simplement implantologie. Elle est pratiquée par les chirurgiens-dentistes et les médecins spécialistes de la chirurgie maxillo-faciale et de la stomatologie.

La pratique chirurgicale de l’implantologie dentaire permet d’éviter la fonte osseuse de la mâchoire qui fait suite à une maladie parodontale ou à la perte de substance suite à l’extraction ou à la chute d’une voire de plusieurs dents.

Technique de traitement de l’édentement, la pose d’implants dentaires permet de remédier à la fois à des problèmes médicaux (stabilité de la mâchoire, maladies des gencives et des tissus…), à des problèmes chirurgicaux (reconstruction de la face ou de la cavité buccale suite à un traumatisme ou à un cancer…) et à des problèmes esthétiques (dentition incomplète…).

La chirurgie pré-implantaire : les greffes osseuses

La réalisation d’un greffe osseuse d’un maxillaire ou de la mandibule a pour objectif d’augmenter le volume osseux de la mâchoire afin de permettre la pose d’implants dentaires, la stabilisation d’une prothèse amovible, la réparation d’un trauma ou d’une perte de substance suite à une maladie parodontale. La greffe est réalisé soit au moyen d’os naturel (greffe autogène ou allogène) ou bien au moyen d’os artificiel voire d’os synthétique biocompatible (greffe synthétique).

Le principal objectif de la greffe osseuse d’un maxillaire ou d’une mandibule est cependant la pose d’implants dentaires qui serviront de supports de fixation pour les prothèses dentaires qui seront posés ultérieurement.

La chirurgie implantaire : les différentes interventions

Les implants dentaires cylindro-coniques bénéficient d’une instrumentation calibrée qui facilite leur mise en place et permet une bonne adaptation dans l’os, avec une mise en charge immédiate ou une mise en charge différée de la prothèse dentaire.

Le placement d’un implant est réalisée par un chirurgien-dentiste qualifié en implantologie dentaire ou par un chirurgien maxillo-facial ayant reçu une formation en prothèse sur implant dentaire et se déroule en plusieurs étapes successives :

  • intervention chirurgicale pour l’insertion de l’implant,
  • phase d’ostéo-intégration d’une durée de 4 mois minimum,
  • pose du vis de cicatrisation pour préparation de l’évasement de la prothèse,
  • prise des mesures pour la fabrication par le prothésiste dentaire,
  • pose de la prothèse par vissage ou par impactage.